Lorsque deux jeunes pâtissières réalisent leur rêve d'ouvrir boutique, c'est un vrai bonheur. Et quand les deux passionnées en question travaillent depuis longtemps sur leur projet, on comprend que le résultat saura réaliser le nôtre, celui de déguster des pâtisseries bien gourmandes, légères et qui amusent non seulement nos papilles !

Published in Coté sucré

C'était ma quatrième collaboration avec CIBL 101.5 fm (ma première était lors de la Grande dégustation de Montréal), je commence à me sentir à l'aise dans les nouveaux studios de l'émission Plaisirs Gourmands en compagnie de mes hôtes Sophie Ginoux et Guénaël Revel !

Cette fois-ci j'ai été invitée pour parler de nouveautés, et j'ai choisi un de mes sujets préférés: la pâtisserie !

J'ai donc présenté deux coups de coeur, nouveaux et sucrés:

  • Olivier Potier : un nouveau venu de taille à Montréal, de part la qualité de ses produits et l'offre de pâtisseries bien française actuelle.
  • La Super Superette : un nouveau blogue français, qui s'inspire des biscuits et gâteaux vendus au dépanneur, mais fait maison, avec de bons ingrédients. Une belle façon amusante de revisiter nos souvenirs d'enfance...en se gardant bonne conscience !

{module Plaisirs Gourmands Olivier Potier CIBL}

 

Pour écouter toute l'émission du 25 avril 2012 !

CIBL avec Mixeur
Au studio de CIBL 101.5 fm, en comapgnie de ma co-invitée Sylvie Berkowicz de l'émission Mixeur

Published in Coté sucré

LE must du mois de mail (en kiosque bientôt !) est mon préféré car il parle de voyage… Vous y retrouverez d’ailleurs le récit de mon séjour au Brésil Sur la route des vins au pays des Gauchos. Mais cela n’était ni mon seul, ni mon premier voyage au Brésil, qui est aussi ma terre natale.

Née à Brasilia, de père brésilien, j’ai grandi ailleurs, au Canada et en Italie, mais j’ai eu la chance de fouler régulièrement le sol brésilien et de tomber amoureuse de la joie de vivre de ce pays et de sa culture musicale et culinaire. Si vous êtes enfants d’exilés ou d’immigrants, vous savez comme moi que les meilleurs souvenirs se logent souvent dans les saveurs et les parfums des plats dégustés lors de ces voyages de pèlerinages, accueillis dans la maison chaleureuse des membres de la famille.

Chaque voyage au Brésil était en effet une série de fêtes dans chacune des maisons des nombreux oncles et tantes (mon père était l’aîné de 13!). Et si vous ne devez retenir qu’une chose de ce billet, c’est que le Brésil est un pays qui aime célébrer et le sucré. Ce qui donne inévitablement non pas un dessert à chaque repas, mais bien une grande sélection de desserts et lors des fêtes de famille, une table de desserts digne des comptes de fées.

Parmi tous les gâteaux et bouchées sucrées, il y a un dessert qui peut vraiment se réclamer d’être LE dessert brésilien, créé au Brésil, par les brésiliens, qui est invariablement à l’honneur à chaque célébration partout au pays et qui fait le bonheur des grands et des petits : le Brigadeiro.

Ce dessert a une histoire étonnante, qui confondra même les cyniques dans cette période électorale : il a été inventé en 1945 par un politicien, le brigadier Eduardo Gomes, comme outil de campagne électoral! Comme quoi…

Le Brigadier a perdu ses élections, mais son héritage gastronomique se perpétue toujours! Le Brigadeiro est traditionnellement une petite boule de chocolat qui ressemble à s’y méprendre à une truffe. Mais c’est en prenant une bouchée de ce petit bijou que la différence éclate en bouche : une saveur de caramel se mêle à celui du chocolat, une onctuosité douce et à la fois collante comme un bon toffee mou, prolonge le plaisir… car le brigadeiro est à la base du lait condensé cuit, auquel on ajoute du chocolat. C’est tout. Simple comme toutes les vraies bonnes choses de la vie.

brigadeiro_BrasilDes brigadeiros traditionnels, dans des minis-moules colorés.

Signe des temps, le brigadeiro se « gastronomise », se raffine, se diversifie et prend des airs tantôt bourgeois, tantôt moderne. Le chocolat qu’on y rajoute acquiert du galon et du pourcentage en cacao. D’autres au contraire, ne sont faits que de chocolat blanc, auquel on peut rajouter des saveurs de fleurs d’orangers, d’eau de rose, pistaches, arachides, prunes séchées…vous aurez compris que seule votre imagination limite ce qui peut être ajouté au mélange de base.

Brigadeiro pistacheBrigadeiro au chocolat blanc, sirop de fleurs d'orangers recouvert de poudre de pistache.

La tradition veut que les petites boules soient roulées dans nos mains enduites de beurre, puis roulées dans des bâtonnets de chocolats. Aujourd’hui, nous sommes libres de les recouvrir de ce que nous voulons, que ce soit de la poudre d’amande, de noix, de pistache, de copeaux de chocolat ou pas recouvertes du tout : La nouvelle mode au Brésil étant de les servir dans des cuillères ou dans de petits pots. Vive la simplicité!

Brigadeiro potBrigadeiro dans des petits verres, servis à la cuillère. Parfait pour des fêtes d'enfants !

RECETTE traditionnelle

Tirée du livre sur les Birgadeiro de Juliana Motter, propriétaire de pâtisseries à São Paulo, Maria Brigadeiro, dédiées uniquement à ce dessert : O livro do brigadeiro.

livre de brigadeiro

Ingrédients :
1 boîte de lait condensé (Eagle Brand est celui le plus retrouvé en épicerie)
4 cuillères à soupe de chocolat en poudre ou morceaux de chocolat (de bonne qualité!)
1 cuillère à soupe de beurre
Ce que vous voulez pour décorer les boules par la suite : copeaux de chocolats, décorations de gâteaux, poudre de noix ou d’amande….

Matériel :
1 casserole à fond épais
1 grand plat résistant à la chaleur (enduit de beurre)
1 cuillère en bois
1 assiette pour mettre la poudre d’amande ou autre
Optionnel : Des minis moules en papiers (facile à trouver dans les magasins à 1$)

Préparation :
Ouvrir la boîte de lait condensé, et la vider dans une casserole à fond épais. Ajouter le chocolat en poudre (ou en morceaux). Bien mélanger. Ajouter le beurre et placer la casserole sur feu doux.

Il faut mélanger tout le temps, jusqu’à ce que vous voyez l’appareil se décoller du fond de la casserole. Dès que c’est le cas, retirer la casserole du feu et étendez l’appareil dans un grand plat résistant à la chaleur (que vous aurez préalablement enduit de beurre) pour que le mélange se refroidisse rapidement.

Laissez refroidir jusqu’à ce que ce soit tiède ou confortable dans vos mains (attention c’est très chaud au début!).

Faites les boules avec vos mains enduites de beurre ou bien séparez le mélange dans de petits pots.

Recouvrez de décoration, si c’est en boule, vous pouvez les faire rouler dans ce que vous aurez choisi. Placez-les dans les mini-moules en papier si désiré.

Dégustez!!

PS : la préparation est aussi DIVINE si utilisée entre deux étages de gâteaux ou comme glaçage. Vous serez comblé!

PPS : pour Pâques, essayez-les roulés en forme de petits coco, c’est mignon comme tout!

brigadeirosPréparation de brigadeiro au chocolat blanc en train de refroidir. Autres format de brigadeiro: au centre Les 2 amoureux, en blanc et noir torsadés, colorés rose ou dans des coupes en chocolat avec une liqueur de café.

Published in Coté sucré
Visit www.betroll.co.uk the best bookies