Wednesday, 23 November 2011 15:17

Ferran Adrià à l'ITHQ, Montréal, une conférence sur la cuisine comme langage.

Written by  Andrea Doucet Donida

Ferran Adrià à Montréal! La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre. Le chef le plus renommé du monde viendra recevoir un diplôme honorifique à l'ITHQ le 22 novembre et offrira une conférence sur "la cuisine comme langage" aux étudiants et professionnels. Une première ici.

L'ITHQ a été pris d'assaut par les demandes qui venaient cialis 20 mg de partout me confie Mme Marquis, adjointe du directeur de l'ITHQ. Ils ont du réviser rapidement leur plan et ont décidé d'ouvrir la conférence au public, vendant les billets sur Admission et déménageant le tout à la salle Pierre-Mercure afin d'accueillir, non plus 300 personnes mais bien un peu plus de 800!  Décidemment, les chefs ne sont plus confinés aux racoins des cuisines!

Le 22 novembre la salle était comble. J'étais invitée comme média et donc avait la order generic viagra online chance non seulement d'être dans les premières rangées, mais aussi d'avoir le privilège de rencontrer Ferran Adrià en personne pour lui poser quelques questions. Vous aurez compris que j'y allais presque en fan, mon coté critique mis un peu à l'écart étant donné la réputation et l'influence que cet homme a eu sur la gastronomie contemporaine. Désolée, mais c'est comme ça. Un physicien qui rencontrerait Einstein, ne serait pas plus objectif. Voilà.

Ferran Adria et Andrea Doucet Donida
Ferran Adrià et moi!

D’ailleurs vous pourrez juger par vous même de l’influence de cet homme et de son restaurant elBulli en visionnant le film sur le dernier jour du elBulli, qui a eu lieu le 30 juillet 2011. Ferran a eu la générosité de nous le présenter en primeur, en voici l’enregistrement (ci dessous) pour discount pharmacy que vous puissiez voir l’émotion qui en ressort, ainsi que de voir l’impressionnante parution des meilleurs chefs du monde qui sont presque tous passés par elBulli, dont : Rene Redzepi, Joan Roca, Grant Achatz et Massimo Bottura...

Le dernier jour du elBulli

                                      

Ferran Adrià parlent d’ailleurs de ces chefs en plus de détails dans cet extrait vidéo que j’ai filmé lors de notre rencontre plus intime avec quelques journalistes gastronomiques (en exclusivité!) :

 

Ce que je retiens de la conférence et de l’entrevue avec lui est l’image d’un homme canadian pharmacies online passionné qui semble se tourner de plus en plus vers l’histoire de la gastronomie, de l’évolution de la cuisine. Peut-être pour y puiser de l’inspiration mais surtout je crois, pour mieux la comprendre et comme toute chose de la vie, lorsqu’on sait plus, on a une meilleure appréciation de ce que l’on ne connaît pas encore.

Ferran Adrià et une caipirinha glacée
Ferran Adrià explique comment la technique peut nous ammener plus loin...ici devant un sorbet de vraie caipirinha. Impossible à réussir avant l'azote liquide.

Ferran Adrià parle des limites à repousser en online levitra cuisine, et ce qui l’intéresse davantage sont les limites culturelles que la cuisine vie constamment. Ce qui est bon pour l’un est bizarre (« raro » en espagnol, vous l’entendrez le dire souvent!) pour l’autre à cause des différences culturelles. Cette réflexion est bien intéressante, surtout pour un pays comme le nôtre où les cultures cohabitent et s’influencent, ou nous sommes encore, et peut-être toujours, en quête d’identité.

Dans ce cadre-là, peut-on parler d’une cuisine québécoise? Si j’ai bien saisie la pensée de Ferran Adrià, il répondrait peut-être que ça dépend, de quelle époque, de quel contexte. Si on parle de la cuisine traditionnelle d’il y a 100 ans, elle n’est pas la même qu’aujourd’hui, si on prétend le contraire, c’est de la manipulation.

J'ai filmé toute la conférence que j'ai divisé en section, afin que ceux qui veulent tout voir et tout entendre peuvent le faire tranquillement. Bon visionnement!

Ferran Adrià et la mini jupe
Ferran Adrià nous a bien fait rigoler aussi. Ici il démontrait son point en demandant l'assistance d'une femme en mini jupe. Vous constaterez qu'il n'y en avait pas dans la salle...faut dire qu'il faisait -2 degré. Les limites culturelles ne se retrouvent pas que dans l'assiette!

 

Quelques bijoux tirés de sa conférence :

  • « si tu penses bien, tu cuisines bien »
  • « la cuisine, ce n'est pas "bon ou pas bon", c'est: " tu aimes ou tu n’aimes pas" »
  • « Savez-vous combien de mètres il y a dans une assiette de spaghettis? 40 mètres. Sur votre menu, vous pouvez indiquer: voulez-vous 25 mètres ou 40 de spaghettis et ainsi mettre de l'humour dans la cuisine! »
  • « La sphérification est l’omelette du elBulli» et « c’est plus facile de faire une sphère qu’un biscuit»
  • « Il y a toujours une référence à quelque chose de connu. Il faut respecter l’histoire »

Sur la philosophie de l’elBulli :

  • « la gastronomie c’est quelque chose de social »
  • « Passion, liberté, partage, risque »
  • « L’esprit est important, pas la cuisine en tant que telle »
  • « La clé de la créativité c’est du travail, travail, travail. Le timing est important aussi pour que l’idée ait de l’influence »

Rappel d'une partie de ce que Ferran Adrià et elBulli ont apporté à la cuisine gastronomique contemporaine :

  • la sphérification
  • l'utilisation de l'azote liquide, donc une panoplie de nouveautés comme des sorbets de cocktails rendus possible grâce à cette technique
  • l'espuma, la mousse sans produit laitier en utilisant le siphon en cuisine et non plus juste pour les drinks
  • la barbe à papa transformée en papier comestible
  • l'utilisation du agar-agar (bien que commun en Asie) dans la création de spaghettis fait de fromages (pas de pâtes)...
En fait, elBulli n'est pas une liste de techniques, il faut y voir plutôt l'innovation et la créativité qu'il a mis à revoir des classiques, transposer des éléments et aliments, transformer les structures pour créer autre chose, une expérience gastronomique vraiment extraordinaire. La plupart d'entre nous ont été influencés par Adrià sans même le savoir.

 

Ferran Adrià lançait aussi son tout dernier livre: The family meal qui explique en détails ce que les employés de l'elBulli mangeaient...une première encore, pour cet homme car c'est le tout premier livre qui parle de ce que les chefs mangent! Mais ça sera le sujet d'un prochain billet!

Rencontrer un grand comme Ferran Adrià est une expérience qui ne s'oublie pas, qui laisse des traces et qui certainement ammèneront à d'autres réflexions. Merci à l'ITHQ pour l'invitation exceptionnelle.



La conférence de Ferran Adrià sur: La cuisine comme langage. Présentée aux étudiants de l'ITHQ à Montréal le 22 novembre 2011.

Première partie

 

Deuxième partie

 

Troisième partie

Short & Sweet

Testé pour vous

Incontournable

Visit www.betroll.co.uk the best bookies