Displaying items by tag: Jérôme Ferrer

J’adore ce moment de pur bonheur, spontané, fort, où la joie se lit sur les visages, mais aussi où l’on ressent tous les efforts, douleurs et l’énergie qui ont menés à cet instant. Les bras levés, tout sourire, c’est toute la générosité de cœur de Jérôme Ferrer, de Pierre Bruneau et de leurs acolytes qui illumine la pièce.

C’est aussi la raison d’être de cette soirée, nommée adéquatement : Le cadeau de Jérôme Ferrer.

50 500$ amassé en une soirée, pour bénéficier la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, c’est tout un cadeau !

Mais au-delà des chiffres, c’est surtout l’appui aux enfants atteints de cancer qui rassemble toutes ces personnes au Birks Café un soir de semaine.

Birks

C’est pour la petite Émilie Dagenais qui tient fermement le chèque et qui lutte pour la vie une deuxième fois. Pour ma part, j’y étais surtout pour mon neveu, Guillaume Dufour, qui a souvent tenu des chèques de ce genre entre les mains, ambassadeur de la Fondation Charles-Bruneau à plusieurs reprises, mais qui nous a quittés bien trop tôt. C’est pour que son histoire ne soit pas oubliée et surtout qu’elle ne se répète pas, que j’étais là.

Guillaume-Dufour et Pierre-Bruneau
Pierre Bruneau et Guillaume Dufour à TVA en 2008 

Une soirée comme celle-ci, vous l’aurez compris, est chargée d’émotions. Toute la beauté des lieux, richesse des bijoux et autres produits luxueux qui nous entouraient ne pouvaient ausculter le sourire de Jérôme Ferrer, vraiment, je ne me rappelle même pas d’avoir vu un seul bijou!

Birks Jérôme Ferrer

Le message principal demeure celui de l’espoir. Quand les gens se mettent ensemble, on peut faire changer les choses.

Jérôme Ferrer a su bien s’entourer le 29 novembre :

Francis Reddy, le partenaire d’affaires et ami de Jérôme était aussi là, grand sourire et affable comme toujours. D'ailleurs c’est lui qui a remporté le gros lot du prix de présence, mais en gentleman, il a refusé le prix pour qu’un des invités le remporte à son tour. La liste des convives VIP et célèbres est longue en fait, passant de Simon Durivage au comédien Paul Doucet.

Birks Jerome Ferrer et généreux donateurs
Jérôme avec ses convives et généreux donateurs

Un très grand chef de France, chef Marc Meneau du restaurant Relais & Châteaux LEspérance (la vie est bien faite quand même!) était présent et a même signé des bouchées dont de merveilleux cromesquis au foie gras (lien de la recette en bas de page) qui explosaient littéralement de saveurs.

Birks Jerome Reddy Meneau
Jérôme Ferrer, Marc Meneau, Francis Reddy et Joël Legendre

Il s’est aussi généreusement prêté au jeu des médias et nous étions plusieurs journalistes/blogueurs autour de lui pour écouter ces histoires de cuisines, là où la vraie vie se passe en restauration! Disons que le parcours vers les étoiles Michelin n’est pas tracé de pétales de rose, mais de cailloux et d’épines bien que ponctué de parfums enivrants aussi… Chef Meneau a tout fait pour décourager son fils de suivre son chemin en cuisine, en vain. Après des études en ingénierie et en droit, le voilà aux fourneaux dans les restaurants français.  À voir s’il reprendra les rennes de L’Espérance un jour…Une chose est certaine, papa Meneau a du transmettre malgré lui sa passion à son fiston!Birks Andrea et chef Meneau


Rencontre passionante avec le chef Marc Meneau

Pour finir la soirée en beauté et en douceurs (!) je ne peux passer sous silence la seule chose qui a vraiment attirée mon regard parmi toutes les bébelles resplendissantes de chez Birks : les desserts offerts par Jérôme Ferrer qui trônaient sur les comptoirs! Non seulement ils brillaient de milles feux, mais on sentait l’amour qui a été mis dans chacune des verrines.

Birks desserts bijoux

Merci Jérôme Ferrer pour ton cadeau du coeur, au nom de Guillaume et de tous les enfants qui ont lutté et qui luttent encore pour la vie !

 

La recette des fameux cromesquis du chef Marc Meneau se retrouve ici (merci à Nadine Denault alias Bouffevie pour le lien!).


Published in Rencontrez les Chefs

Logo_CRWineFoodFestMed_2Mon amour pour la gastronomie latino-américaine n'est un secret pour personne. J'aurai pu profiter de l'annonce de ce tout nouveau festival qui la célèbre pour vous en parler en long et en large... Mais lors de la conférence de presse le 20 octobre dernier à Montréal, j'ai vu Daniel Vézina découvrir le Huitlacoche pour la première fois et tomber en amour immédiatement avec ce qu'on surnomme la truffe du maïs.

Quoi de mieux donc que de laisser Normand Laprise, Daniel Vézina et Jérôme Ferrer vous décrire eux-mêmes pourquoi ils ont dit "oui" au premier festival de vin et gastronomie de Cancún et Riviéra Maya en mars 2012... et ce qu'il y aura dans leur valise!

 

 

 

La liste des chefs invités qui ont confirmé leur présence est impressionante, même sans nommer l'invité d'honneur qui est nul autre que Ferran Adrià ! Pour consulter la liste qui se rallonge de jour en jour, vous pouvez consulter le site officiel du festival.

J'ai été vraiment ravie du programme offert par ce festival sur la gastronomie des Amériques, diversifié, original et à prix raisonnable sommes toutes. Obtenir ces chefs à une toute première édition de festival est hors du commun. Est-ce que c'est le fait d'être entouré de plages blanches et de la chaleur du Méxique en mars qui a été la clef du succès? J'en doute, mais c'est certainement un grand avantage !

Bravo à David Amar, fondateur du festival et à son équipe, qui de toute évidence, travaillent très fort pour marquer l'imaginaire des foodies avec les meilleurs chefs des Amériques et du monde.

F Adria

 

Monday, 20 December 2010 17:38

Alsace au Menu : Destination saveurs

Quand vous pensez aux vins d’Alsace, plus souvent qu'autrement, ce sont les images de fondues ou de raclettes qui accompagnent un bon Riesling qui viennent à l'esprit... Or, la diversité des vins d'Alsace mérite qu'on les explore hors des sentiers battus, vers de nouvelles aventures gastronomiques!

Alsace au menu nous propose donc· une série de soirées pour mettre en valeur les vins d’Alsace et leur grande versatilité, encore méconnue au Québec.· Les soirées se sont déroulées de juin à décembre, en passant d’une culture gastronomique à l’autre et dont la magie des saveurs a su marquer et rythmer l’avancé des saisons.·

Un voyage savoureux à travers les continents…

On dit souvent qu’à travers les plaisirs de la table on peut voyager, et c’est exactement cela qu’Alsace au Menu a réussi à nous offrir : un voyage à travers l’Asie, l’Inde, l’Amérique Latine et l’Europe. Rien de moins!· Il faut dire que nous avions pour cette excursion culinaire, le privilège d’être accompagné d’un animateur chaleureux et enthousiaste· en Philippe Fehmiu et de guides d’expérience : les sommeliers Aurelia Fillion de Bu sur le Web et de Nick Hamilton, chroniqueur du Voir, qui apportaient non seulement leur connaissance du vin, mais l’envie de partager leur passion avec tous les convives.·À chaque escale, nous rencontrions des chefs calés en la matière, pour nous préparer un festin digne des cultures visitées.

PasseportAL PasseportInde PasseportMed

C’est le coloré chef Giovanni Apollo qui nous a présenté son Asie, de la Thaïlande à la Chine en passant par le Japon, tout en finesse.· Les accords mets-vins étaient préparés avec soin et minutie pour nous offrir des découvertes épatantes comme ce dim sum à la vapeur de bambou avec le Gentil (Pinot gris, Riesling, Muscat et Sylvaner), Hugel 2008, ou les crevettes sautées au cari et citronvert, poêlée de légumes thaï, kéfir, soya et citron et le Crémant d’Alsace, Pinot blanc, Wolfberger ou encore l'exquis beignet de litchi et lotus au miel avec le Gewurztraminer Vendanges Tardives, de Léon Beyer 2000.

Asie

Pour visiter l’Inde c’est au Taj que nous nous sommes retrouvé, en compagnie de Geneviève Borne qui y a fait un tour récemment. Elle nous a raconté des anecdotes à la fois touchantes et drôles de son voyage qui l’a profondément marqué (saviez-vous qu'elle ne mange· presque que indien?); il n’en fallait pas plus pour que les plats servis prennent tout leur sens. Nick aussi nous a offert une tranche d’histoire en nous expliquant l'origine de la bière en Inde reliée à la colonisation Anglaise et comment aujourd’hui, on peut substituer la bière avec le Pinot noir, René Muré 2008, par exemple, pour accompagner l'agneau au poivre, Saag paneer.

 

Vraiment, le concept de voyage à travers les vins a gagné des adeptes, car plusieurs des invitées, incluant Philippe Fhemiu dans son costume rose, avaient poussé l’expérience culturelle encore plus loin en portant le sari traditionnel, haut en couleurs!

sari

Qui aurait pensé servir un Riesling, Léon Beyer 2008, avec du Ceviche du Pérou? Et pourtant, quel mariage fabuleux. C’est l’animateur· Philippe Fehmiu qui s’est transformé en cuisinier pour la visite de l’Amérique Latine au Pica Pica. Une réussite tout en équilibre qui prouve que le concept tient la route. Le choix d’Aurelia a aussi su faire battre les cœurs au rythme de la salsa , avec son vin Marcel Deiss 2008, de cépages d'Alsace atypique.

Amerique_Latine

Vous-ai-je dit que les vins dégustés étaient nombreux et variés pour chacun des repas? Pour en voir l’ampleur, visionnez les vidéos ci-dessous ou regardez les photos, c’est impressionnant. Les tables étaient carrément envahies par les verres qui créaient un long serpentin joyeux. Heureusement que les verres étaient habillés d’un petit rond sur lesquels était indiqué le nom du vin qui y prenait place. C’étaient en quelques sortes, nos cartes pour se retrouver dans cette forêt prodigieuse faite de liquides dorés.

Pinot_Blanc Pinot_Gris Pinot_Gris_GrandCru Pinot_Noir Riesling Riesling_Bonheur

Finalement, c’est sous le charme du renommé chef Jérôme Ferrer qui nous avons goûté aux saveurs de la Méditerranée et que j’ai confirmé encore combien j’aime le Gewistraminer en dessert, dont le Gewurztraminer Vendanges Tardives, Trimbach 2000 avec la crème Catalane . Aussi, nous avons été surpris par un vin rouge cette fois-ci, un Pinot noir, du Domaine Paul Blanck 2005, élégant qui accompagnait à merveille la poitrine de volaille de grain à la sauge et au prosciutto. Comme quoi, les vins d’Alsace ont toujours su attirer notre attention et notre faveur, même après autant de dégustations!

Catalane

Les soirées étaient diffusées sur le web.· Alsace au Menu a aussi su tirer avantage des médias sociaux pour se faire connaître et offrir la chance au public d’y participer. Une initiative qui a rendu selon moi, les soirées très dynamiques et actuelles, avec un petit coté glamour.

Pour le bonheur des papilles, les événements Alsace au Menu reviennent en 2011… Dans quel coin du monde nous feront-ils voyager,·un verre d’Alsace ou deux à la main?

Visionnez toutes mes vidéos des soirées Alsace au Menu :

Pour voir tous les vidéos et photos officielles des soirées Alsace au Menu et pour réserver votre place à la prochaine destination !

Prix pour chacune des soirées : 49$ + taxes (les prix peuvent variés)

P.S.: J'ai été invité à la première soirée d'Alsace au Menu, mais j'ai payé mes billets pour les trois autres. Ça en vaut vraiment la peine!

Short & Sweet

Testé pour vous

Incontournable

Visit www.betroll.co.uk the best bookies